« The Enemy », la première exposition en réalité virtuelle

0
4499
L'expo en VR

Cette exposition en réalité virtuelle qui débute le 18 mai 2017 vous emmène à la découverte de combattants ennemis de conflits durables comme au San Salvador, au Congo ou entre Israéliens et Palestiniens. Face à face, ces ennemis partage avec vous leur point de vue de la guerre qui les oppose.

Deux ennemis, face à face !

L’expérience en VR « The Enemy » vous emmène à travers différentes salles d’une « exposition » répartie sur 300 mètres carrés dans laquelle vous vous déplacez réellement, équipé d’un casque de réalité virtuelle. Dans chacune de ces salles, deux combattants s’observent. Ils sont ennemis d’un conflit parmi les plus longs de la planète, qui courent sur plusieurs générations. Le genre de conflit où chacun naît ennemi d’un autre, sans le choisir.

L’un après l’autre, ces ennemis vous dévoilent leur point de vue de la guerre, leur histoire personnelle, pourquoi ils se sont engagé dans une guerre pour défendre leur pays, leurs proches ou encore leur religion.

Grâce à « The Enemy » et à la technologie de la réalité virtuelle vous pouvez partir à la rencontre de ces hommes que rien ne différencie mais que tout oppose. C’est une expérience qui pousse l’immersion dans la réalité des combattants à son paroxysme. Tous finissent par se rejoindre dans leur humanité. Un documentaire plus vrai que nature. Personnel. Touchant. Où la place aux témoignages humains permet de s’affranchir du point de vue politique des conflits.

« Ils sont face à face. Vous êtes au milieu. Votre présence va tout changer. »

Deux ennemis du conflit Israël-Palestine se dévoilent au cours de l'expérience VR The Enemy

Place à l’émotion !

« The Enemy » n’est pas une simple vidéo en réalité virtuelle retransmise aux visiteurs qui peuvent être jusqu’à 20 en simultané. C’est une véritable expérience personnalisée et évolutive.

Le scénario de l’exposition fluctue en fonction des réponses données à un questionnaire qui permet d’identifier un éventuel parti pris émotionnel à l’égard d’un conflit ou d’un combattant. Le comportement du visiteur enregistré en direct définit l’épilogue qu’il vivra.

Grâce aux dernières avancées en matière de neurosciences, l’installation est capable de détecter l’empathie chez les visiteurs et ainsi de déterminer ceux qui semblent davantage touchés par le discours d’un combattant. Mieux : cela modifie l’apparence virtuelle de l’utilisateur aux yeux de ses semblables en celle d’un combattant. Une expérience vraiment unique et personnalisée !

L'expo en réalité virtuelle "The Enemy" capte et prend en compte l'empathie des visiteurs

Derrière l’expo, un photographe de guerre

À l’origine du projet, Karim Ben Khelifa, photographe de guerre depuis 15 ans. Son souhait depuis toujours et qui se retrouve dans « The Enemy » : changer la perception qu’ont les gens de la guerre. Sortir des images montrées par les médias pour entrer véritablement dans l’esprit des combattants, des humains qui participent au conflit. Apprendre à les découvrir de l’intérieur. Découvrir leurs motivations, leurs rêves et les humaniser malgré la violence et les souffrances perpétrées.

Karim Ben Khelifa a été correspondant de guerre en Palestine, en Irak, en Afghanistan, en Somalie, au Sud Soudan, au Cachemire, au Liban, en Iran, en Corée du Nord, en Libye, en Égypte… Le photojournaliste a vécu au Yémen, à New York, à Paris et partage désormais son temps entre Boston et Berlin. Il est membre de l’Observatoire du Photojournalisme du Ministère de la Culture et de la Communication français.

Une appli mobile en réalité augmentée pour diffuser le message

Au-delà de l’exposition, le projet « The Enemy » a également été porté sur mobile via une application en réalité augmentée ou mixte pour iOS et Android.

L'appli mobile en réalité augmentée "The Enemy" vise à diffuser un message de paix à travers le monde

Au lancement de celle-ci, une vidéo immersive à 360° sur les quatre conflits couverts et proposés dans l’appli se lance. Viennent ensuite les récits de huit combattants de ces théâtres de guerre. L’utilisateur de son côté peut s’en approcher, les contourner et presque les toucher. Les combattants font virtuellement partie de son environnement. Seul le mobile rappelle que cela est rendu possible grâce à la réalité augmentée. Si l’utilisateur se retourne, il fait face à l’ennemi du combattant qui s’exprime, comme dans l’exposition éponyme.

Le portage sur mobile permet au message de paix du projet de s’étendre, espérons-le, à travers le monde.

Retrouvez l’exposition en réalité virtuelle « The Enemy » sur le site officiel ou la page Facebook.

La première mondiale de la tournée se déroule à l’Institut de Monde Arabe à Paris, du 18 mai au 4 juin 2017. Toutes les informations sur l’expo sont à consulter ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.