Une étude révèle que la réalité virtuelle peut aider à réduire la douleur intense

0
1204
Un patient en hôpital utilise un casque de réalité virtuelle sous le contrôle d'un médecin

La réalité virtuelle thérapeutique (VR) a plusieurs fois démontré qu’elle pouvait être un outil efficace pour la gestion de la douleur et ainsi, à terme, permettre de réduire la prise de médicaments. D’ailleurs, la réalité virtuelle pourrait également s’avérer être un outil utile pour les psychothérapeutes.

VR et santé : plusieurs études en cours

Aujourd’hui, même si l’on manque de données pour quantifier l’impact de la VR sur la santé, plusieurs études montrent que les casques de réalité virtuelle ne sont pas uniquement destinés au divertissement mais peuvent être d’une aide précieuse pour les patients hospitalisés avec un traitement médical adapté. Par exemple, de nombreuses expérimentations dans le monde ont lieu afin de faciliter l’accouchement des femmes en atténuant les douleurs avec des casques de réalité virtuelle. En 2017, une expérience a été menée avec des victimes de brûlures qui ont commencé à utiliser un jeu en réalité virtuelle pour atténuer les douleurs liées au renouvellement de leurs bandages. On trouve également de nombreuses expériences de réalité virtuelle utilisant des techniques de relaxation pour permettre d’apprendre à gérer la douleur.

La réalité virtuelle est une source d’innovations pour le secteur de la santé et plus précisément le secteur hospitalier en changeant la façon dont les patients et les médecins reçoivent et dispensent les soins, un véritable changement de culture au sein d’un monde de la santé généralement très hermétique vis-à-vis des techniques de soin alternatives.

La VR pourrait-elle réduire les effets de la douleur ?

Une récente étude révèle que la réalité virtuelle peut aider à réduire les douleurs intenses, comme le précise cet article. Plus précisément, les patients souffrant d’une douleur considérée comme sévère ont signalé durant ces expériences que leur score de douleur ressentie, estimé de 1 à 10, pouvait chuter de trois points en utilisant des casques de réalité virtuelle. Ce qui démontre une baisse réelle des sensations de douleur.

Jusqu’à présent, la recherche sur la réalité virtuelle chez les patients était axée sur l’amélioration de leur qualité de vie. Le premier domaine auquel on pense est bien évidemment la réalité virtuelle au service des personnes handicapées pour améliorer leur quotidien. Mais comment la réalité virtuelle peut-elle atténuer aussi bien la douleur des patients ? Des experts en santé suspectent que la réalité virtuelle déroute les gens de la douleur qu’ils perçoivent. La théorie la plus convenable est la théorie de Gate sur l’attention. Elle postule que la VR réduit la sensation de la douleur en accaparant et en déroutant l’attention de la douleur. Quand les patients se lancent dans une expérience immersive, ils commencent à éloigner d’autres stimuli, dont notamment les signaux de douleur de leur corps.

La réalité virtuelle réduit considérablement la douleur par rapport à une condition de contrôle actif chez les patients hospitalisés et se montre plus efficace pour les douleurs sévères. Les futurs essais devraient évaluer les ensembles normalisés d’ordres qui intègrent la réalité virtuelle comme une option précoce non médicamenteuse pour l’analgésie. Bien que les raisons exactes pour lesquelles les casques de réalité virtuelle réduisent les signaux de douleur soient pour le moment encore inconnues, de nombreux experts pensent que la réalité virtuelle distrait les gens de la douleur en les plongeant dans une autre expérience, comme l’explique cette autre étude scientifique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Écrivez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.